UA-171034167-1

0 comments

ūüĆĻ Le spasme du sanglot : il pleure √† en perdre le souffle ! ūüĆĻ

Par  stephanie

26 juin 2021


¬†¬† C’est tr√®s impressionnant la 1√®re fois pour les parents, mais heureusement pas grave du tout.

¬†¬†Qu’est ce qu’une crise de spasme du sanglot ?

¬†¬†¬† Lors d’une grosse crise de larmes, certains enfants hurlent si fort que leur respiration s’arr√™te brusquement. Il arrive m√™me que l’enfant perde connaissance pendant quelques secondes. C’est ce que l’on appelle le spasme du sanglot.

¬†¬† Ce n’est pas une r√©action volontaire mais plut√īt un r√©flexe √† un √©v√®nement d√©plaisant comme :

  • la contrari√©t√©, la col√®re
  • la surprise
  • la peur
  • la douleur

¬†¬† Environ 5% des enfants √Ęg√©s de 6 mois √† 5 ans sont touch√©s par le spasme du sanglot, mais plut√īt entre 1 et 3 ans.

¬†¬† Certains b√©b√©s peuvent √™tre touch√©s avant 6 mois, mais dans ce cas l√† il vaut mieux consulter rapidement afin de s’assurer qu’il s’agit bien d’un spasme du sanglot et qu’il n’a pas d’autres probl√®me de sant√©.

   Parmi les enfants qui présentent des épisodes de spasme du sanglot, 20 à 30% auraient un membre de leur famille qui en aurait déjà eu.

   Le spasme du sanglot ne pose pas de problème à long terme. Mais il est nécessaire de savoir que ces enfants, une fois adulte, seront susceptibles de perdre connaissance plus facilement à cause du trouble de régulation du système nerveux autonome qui serait la cause du spasme du sanglot.

¬†¬† Si votre enfant fait une crise, ne vous inqui√©tez pas, parlez-en √† votre p√©diatre lors de votre prochaine visite. En g√©n√©ral, aucun traitement n’est n√©cessaire, ce trouble disparait vers 4 √† 6 ans. Apr√®s examens, certains p√©diatres prescrivent une suppl√©mentation en fer, en effet l’an√©mie pourrait contribuer √† l’apparition d’une crise.

 

Alors comment réagir ?

¬†¬† Le spasme du sanglot est terrifiant pour les parents. Ce n’est certainement pas une raison pour √©viter toute contrari√©t√© √† votre enfant ou d’√™tre surprotecteur dont profiterait l’enfant qui deviendrait un enfant tyrannique.

   Il est important de lui apprendre à se calmer seul, à respirer calmement.

En cas de crise :

  • couchez-le sur le c√īt√©
  • √©loignez-le d’objets ou meubles qui pourraient le blesser
  • Mettez un linge froid sur son front pour √©courter la crise
  • Essayez de la calmer d√®s que la crise commence et restez vous-m√™me calme et rassurez-le

¬†¬† Il reprend connaissance apr√®s moins d’une minute. Il r√©cup√®re rapidement et a un comportement normal et habituel. il arrive quelques fois qu‚Äôil soit un peu fatigu√© apr√®s une crise.

 

Plusieurs formes de crise de spasme du sanglot :

  • la forme bleue qui repr√©sente 60% des cas. A la suite d’une contrari√©t√©, l’enfant se met √† pleurer, hurle, tr√©pigne et n’arrive plus √† reprendre son souffle. Sa bouche est ouverte mais aucun son ne sort. L’enfant est de plus en plus bleu (cyanose) et l’apn√©e survient. Si elle se prolonge, l’enfant perd connaissance avec r√©vulsion oculaire. Cela ressemble √† une convulsion. Apr√®s quelques secondes, l’enfant reprend son souffle et reprend connaissance.
  • la forme p√Ęle , dans 20% des cas. Elle peut √™tre d√©clench√©e par un l√©ger coup ou chute douloureuse. Toujours provoqu√©e par une frustration, cette forme se caract√©rise par l’absence de son. Sous l’√©motion, l’enfant devient p√Ęle et perd connaissance. Il s’agit dans ce cas l√† d’une syncope par arr√™t cardiaque.
  • la forme interm√©diaire : dans 20% des cas, la distinction entre ces 2 formes n’est pas aussi nette et le d√©roulement de la crise est entre les 2.

Quand est-il nécessaire de consulter ?

¬†¬† Une consultation m√©dicale s’impose :

  • si votre enfant a moins de 6 mois
  • si le spasme survient sans √©l√©ment d√©clencheur (col√®re, chute ou blessure, frustration)
  • si votre enfant convulse
  • si la perte de connaissance dure plus d’une minute
  • si votre enfant met du temps √† reprendre ses esprits et reste assomm√©..

 

¬†¬† Quoi qu’il en soit, ne vous inqui√©tez pas ! Certains enfants n’en feront jamais, d’autres une seule fois, et d’autres plusieurs fois, sans que cela ne soit grave ! Restez calme en cas de crise, car plus vous le serez et resterez d√©tach√© de ce qu’il se passe, moins votre enfant ne r√©agira et ne fera de crise.

 

Votre enfant a t-il déjà fait une crise de spasme du sanglot ?

Et comment avez-vous réagi ?

D’autres articles qui peuvent vous int√©resser :

Le bain libre

Grossesse pathologique, ce qu’il faut savoir

La covid-19 chez le b√©b√© : transmission, sympt√īmes et pr√©vention

 

Faites vous plaisir avec mes cadeaux à télécharger  ici

 

 

 

Laissez moi un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec

{"email":"Email address invalid","url":"Website address invalid","required":"Required field missing"}